Roxana Saberi libérée, Qu’est ce qui a changé ?

20090420-iaran-roxana-saberi-m« ce n’est pas en disant halwa, halwa, que la bouche devient sucrée ! »

La suite mais peut-être pas la fin du feuilleton Roxana Saberi. Petit rappel des objectifs géopolitiques puisqu’un rappel des faits est devenu inutile : Téhéran avait arrêté et détenu cette journaliste américaine pour déclencher une campagne médiatique qui obligerait l’administration Obama à accepter un arrangement. Mais il a échoué. A présent il est en train de rater l’exploitation politique de la libération de l’otage : il voulait mettre en avant sa bonne foi pour exiger un geste d’Obama, mais en raison de l’unanimité de l’approche complaisante, il se retrouve unanimement accrédité d’une volonté de dialogue incompatible avec ses plans.

Lire la suite

Publicités

Roxana Saberi est toujours « utilisée » par l’Iran, mais pas encore libérée. Suite du feuilleton des pressions sans réactions.

roxana-saberi

Roxana Saberi continue sa grève de la Faim. Depuis sa condamnation à huit ans d’emprisonnement pour espionnage, la journaliste irano-américo-japonnaise a cessé de se nourrir. Malgré le soutien du Japon et de Reporters Sans Frontières, Téhéran garde cet atout pensant pouvoir faire pression sur Obama. Le régime des mollah veut absolument faire réagir Washington qui ne bronche pas. Roxana Saberi est l’outil de la diplomatie iranienne qui a même trouvé des espions de la CIA et du Mossad a arrêter pour peser dans la balance.

Lire la suite

Roxana Saberi, espionne ou dommage collatéral de la politique de l’Iran ?

Iran Journalist Detained

La journaliste irano-américaine, Roxana Saberi, a été condamnée à 8 ans de prison le 18 avril. Elle est en prison depuis le mois de janvier. D’abord condamné pour exercice illégal de la profession de journaliste, elle est maintenant accusée d’espionnage pour le solde des États-Unis. L’Iran a t’il vraiment débusqué une espionne américaine ou a t’il trouvé un nouveau moyen de pression dans sa politique internationale ?

Lire la suite