Dans l’estuaire de Seine les projets destructeurs d’espaces naturels continuent

500 nouveaux hectares de zone humide d’une richesse inégalée sont voués à disparaître dans l’estuaire de Seine si le projet « prolongement grand canal » du grand port maritime du Havre se réalise avec le démarrage prévu des travaux en 2011. Après les 1000 hectares de zone humide qui ont été sacrifiées pour la construction de Port 2000, la voracité du grand port maritime du Havre est de nouveau en marche.
Lire la suite

Publicités

Copenhague nous aura au moins permis d’exacerber l’incompatibilité entre les désirs du peuple citoyen et ceux des lobbies libéraux.

Effectivement, comme beaucoup l’avaient prédit, Copenhague est un échec pour la planète. Incontestable, malgré ce que peut dire le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon qui aujourd’hui tentait de minimiser l’impact de cette « réunion » ratée. Les réalistes et les fatalistes avaient donc raison, on ne peut pas arriver à un accord commun pour sauver la planète tant que les intérêts des entreprises transnationales sont plus importants que ceux du peuple. Mais comme toujours, on peut dégager des choses positives de tout échec. La prise de conscience des électeurs du monde que leurs intérêts ne sont pas pris en compte par nos politiques, au profit de ceux des grandes entreprises qui tiennent le marché capitaliste entre leurs serres.

[lire la suite…]

Nous étions nombreux samedi 12 décembre à manifester pour la planète au Havre

A 14h sous l’impulsion de Stefan l’earthian, aidé par Florence et les collectifs havrais impliqués dans la sauvegarde de la planète, plus quelques autres espérant gagner des électeurs ; nous nous sommes retrouvés à une cinquantaine de personnes sur l’esplanade de l’hôtel de ville. Malgré les déesses de la consommation (distributrices de prospectus motorisées)qui tentaient de nous corrompre dans ce temple de la consommation (marché de noël), nous avons réussit à manifester notre colère face à l’inertie des politiques et notre volonté à sauver notre planète.

Lire la suite

Couches lavables. Un retour en force des langes de nos grand-mères ou la dernière mode bobo ?

Les couches lavables sont à nouveau populaires. Dans cette période de crise économique mais aussi écologique, chacun est à la recherche de la manière de dépenser moins ou de jeter moins. Les couches lavables de nos grand-mères reviennent à la mode. Mais si ce concept était bien, pourquoi nos ancêtres l’ont abandonné ?

[lire la suite…]

Ce site a déménagé ! si vous avez aimé cet article, retrouvez Le Grand Village ici.