01 mai 2010. Au Havre comme dans toute la France, la fête du travail pour ne pas travailler après 60 ans

fête du travail le HavreLe traditionnel brin de muguet, la traditionnelle fête du travail. Ce 1er mai 2010 a motivé les français. Au Havre ce matin, les gens sont descendus dans la rue pour fêter notre qualité de vie. Celle-ci est en péril, le président Sarkozy veut passer en force une réforme des retraites nécessaire. Les divers groupes politiques ou citoyens ont battu le rappel. A la demande de la CGT, FO et des autres syndicats, ainsi qu’à celle d’Europe Écologie ou des Décroissants, les havrais sont venus dire à monsieur Ruffenach que nous ne voulons pas de la politique présidentielle où le peuple paie les dépenses des banques. Derrière cette procession joyeuse pour garder nos acquis et pour sanctionner la politique présidentielle, s’anime aussi la volonté d’en finir avec ce système « libéral » où les entreprises font la loi au mépris de la planète et de tout les être vivants.

Lire la suite

Publicités

Copenhague nous aura au moins permis d’exacerber l’incompatibilité entre les désirs du peuple citoyen et ceux des lobbies libéraux.

Effectivement, comme beaucoup l’avaient prédit, Copenhague est un échec pour la planète. Incontestable, malgré ce que peut dire le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon qui aujourd’hui tentait de minimiser l’impact de cette « réunion » ratée. Les réalistes et les fatalistes avaient donc raison, on ne peut pas arriver à un accord commun pour sauver la planète tant que les intérêts des entreprises transnationales sont plus importants que ceux du peuple. Mais comme toujours, on peut dégager des choses positives de tout échec. La prise de conscience des électeurs du monde que leurs intérêts ne sont pas pris en compte par nos politiques, au profit de ceux des grandes entreprises qui tiennent le marché capitaliste entre leurs serres.

[lire la suite…]