Le processus de paix entre Israël et Palestine doit commencer même avec de nouvelles colonies

extremistesUne des conditions « non négociable » du président Obama pour entamer le processus de paix vient d’être balayée : Israël peut poursuivre les colonisations de terres ne leur appartenant pas en Cisjordanie. Netanyahu savoure, les palestiniens pleurent l’espoir perdu et Obama prouve qu’il est un politicien et que les États-Unis restent à la botte d’Israël.

Lire la suite

Publicités

Non au fasciste Lieberman en France

avigdor-lieberman-260_00112342981151

Avigdor Lieberman à Rome veut régler le compte de l’Iran et de la Syrie, mais il ne veut pas entendre parler d’un état palestinien. Indispensable pour la coalition de Netanyahou, Lieberman et son parti d’extrême droit est connu pour son intransigeance quand au cas palestinien. Il est totalement opposé à l’idée « deux peuples deux états » et il a même annoncé lors du démarrage de la construction du mur de Sharon que ce mur était un obstacle dommageable à l’extension des colonies juives dans les terres palestiniennes.

Lire la suite

Israël, on prend les même et on recommence ?

art_633323

Netanyahou, Barak. A moins que vous ne viviez dans une grotte depuis 30 ans, ces noms vous sont familiés.

Benyamin Netanyahou qui a toujours refusé de négocier avec la Palestine va donc former un gouvernement de choc avec son « opposant » l’homme de guerre Ehud Barak…

*

*

Lire la suite