Agenda 21 Le Havre, compte rendu de la conférence de la saison 2

Hier, au Gaumont des docks au Havre avait lieu la conférence 2010 de l’Agenda 21. La présentation du programme de la saison était proposée au public suivie du film Océans de Jaques Perrin. Entre l’intervention de l’avocate Mme Laville et de l’industriel M Mascré, le maire du Havre Antoine Ruffenach nous a offert sa meilleur blague.

Invité par mon frère, j’avais participé au débat organisé sur le site de l’Agenda 21. Donc lorsque la conférence fut organisée pour le 25 février, nous avons décidé d’y aller. Ainsi hier à 18h30, avec mon frère et mon cousin nous sommes arrivés aux Docks. Nous sommes passés devant le buffet d’entracte puis nous avons été aiguillé vers la salle 10. Quelques dizaines de personnes regardaient l’écran de cinéma où le responsable de la ville du Havre pour l’Agenda 21 était projeté. En effet seuls les « invités » avaient le privilège de voir les intervenants, la plèbe dont je suis fier de faire partie devant se contenter de regarder la conférence sur écrans interposés.

Je m’attendais à assister à une campagne en bonne et due forme pour les régionales, où les candidats de l’UMP seraient les plus beaux, les meilleurs et les plus écolos ; ce ne fut pas le cas. On nous avait promis une introduction du maire, ce ne fut pas le cas non plus. Antoine Ruffenach ne pouvait être là car il finissait l’apéro à Rouen. La question la plus posée sur le blog de l’Agenda 21 avait été : « que fait concrètement l’Agenda 21 en terme d’environnement ? ». On pouvait donc s’attendre à une présentation détaillé de la mouture 2010. Le responsable de la ville nous a rapidement expliqué que la ville faisait des pistes cyclables et prévoyait de réduire les quantité de pesticides et engrais utilisés par deux. Le projet de location de vélos longue durée précéda la conclusion où l’intervenant se félicita des 3000 visiteurs du blog.

Voila on avait terminé de parler de l’Agenda 21. Le guide nous a été distribué à l’entracte pour ceux qui venaient pour cela. Les deux intervenants suivant n’ont pas du tout parlé de l’Agenda. Mme Bettina Laville de manière décousue à tenter de nous expliquer pourquoi Copenhague n’était qu’un demi échec, comment le président Sarkozy avait pourtant essayé, elle nous a détaillé ses liens avec le gouvernement, pourquoi les étudiants en master de développement durable se trompent d’objectif et vont droit au chômage. Mme Laville nous a aussi vanter les mérites des décroissants tout en disant qu’ils se trompaient parce que les pays pauvres ne veulent pas décroitre. Son intervention fut soporifique et décousue, dommage car Bettina Laville a pourtant approché des sujets importants. Son intervention a été ponctuée de quelques bons mots, j’en ai relevé deux qui m’ont semblé représentatifs. Le premier pendant son discours sur la décroissance :

« Diogène était un décroissant ! ».

Je ne ferai aucun commentaire, l’auteur nous montre son degré de culture, à part que Diogène vivait dans un tonneau elle n’a pas détaillé non plus sa remarque. La deuxième citation est plus consternante car représentative du courant de pensées de nos dirigeants : « Le développement durable, c’est d’abord du développement »…

L’intervention de Vincent Mascré, pdg d’Aircelle, deuxième équipementier de moteur en aéronautique n’a pas non plus été au sujet de l’Agenda 21. Pour autant ce fut très intéressant, et au contraire de ce que l’on aurait pu penser, la présentation de son métier et de ses efforts environnementaux était passionnante. Fort de 1500 employés sur le site de Gonfreviller l’Orcher, l’entreprise Aircelle, aidée par un président sensible à l’écologie, tente de minimiser son impact sur l’environnement.

A la fin de cette intervention, juste avant l’entracte, monsieur le maire est apparu. Sans doute attiré par les petits fours et le cidre, Antoine Ruffenach nous a expliqué que le premier ministre Fillon étant à Rouen, il ne pouvait le laisser pour venir nous parler plus tôt. Il nous a gratifié d’une blague expliquant pourquoi les produits phytosanitaire ne pouvaient être totalement éliminé puis il a disparu. La séance de question a laisser la parole à quatre intervenants, une femme du parti écologiste du Havre et un représentant des objecteurs de croissance. Tout deux ont tenté d’expliquer qu’ils n’étaient pas d’accord. Avec quoi ? Ce ne fut pas très clair.

Après le buffet où effectivement le cidre était bon, nous sommes retourné dans la salle de cinéma pour assister au film de Jaques Perrin, Océans. Très bon film, surtout sur un grand écran. Heureusement qu’il y eu ce film car la conférence par elle même ne fut pas très intéressante, à part l’intervention de M Mascré, les discours furent ennuyeux et hors sujet si l’on espérait parler de l’Agenda 21 qui décidément a du mal à nous dévoiler son programme. Reste le livret de 60 pages imprimé sur du papier en provenance de forêts développement durable mais très épais. Entre les belles images on peut déceler quelques projets. Pour conclure ce fut une soirées sympa avec mon frère et mon cousin où nous avons pu manger, boire et regarder un bon film gratuitement…

source : LGV

Recevoir les nouveaux billets

Bookmark and Share

livre à ce sujet : Agir ensemble pour des territoires durables ou comment réussir son Agenda 21

Publicités

14 Réponses

  1. Bonjour, entièrement d’accord, je suis ressorti très déçu de la soirée.

    J’étais dans la même salle, surpris du peu de personne.. C’était peu avant qu’on explique que nous étions dans une salle annexe…. Peut-être parce que j’étais arrivé en retard. passons…

    Ensuite, ouverture du débat et présentation de l’agenda 21. J’ai retenu deux choses. D’abord la 1ere version s’était bien déroulé. Ah bon, j’attends toujours le bilan des 96 actions… Ensuite que le vélo était la priorité de la ville. Ah bon aussi. comme cycliste, je ne vois pas trop les améliorations. J’ai d’ailleurs posté, comme 133 autres personnes (soit un peu moins de 1% des havrais) un commentaire à ce sujet sur le blog… Pas de réponse.

    Sur les deux interventions, Mme Laville a fait un exposé brouillon où j’ai quand même eu l’impression que la planète était sauvé et qu’il ne fallait plus s’inquiéter… Bizarre, je n’ai pas la même impression. En revanche, je suis d’accord pour féliciter le PDG d’Aircelle pour la clarté de son exposé, même si j’aurais aimé qu’il s’avance sur la part d’émission de CO2 totale de l’aviation.

    Le débat a été inexistant. j’ai lu le document de présentation de l’agenda 21… Consternant. Pour une municipalité qui souhaite une démocratie fortement participative, on peut dire que c’est un peu raté. J’aimerai connaître le nombre du Havrais qui connaissent quelques actions de l’agenda 21.

    Pour finir, l’adjoint à l’environnement a félicité la ville pour la classement A++ de sa gestion de développement durable. D’abord, le ++ signifie qu’il y a une forte possibilité de progression. Pour une ville qui fait du DD depuis 15 ans, c’est un peu dommage. De plus, on peut lire dans le rapport qu’un important problème est la méconnaissance du sujet de la part des élus… Gageons que celui s’améliore.

    Au bilan : pas de débat, pas de concertation, pas de prise en compte de la population, pas de budget dégagé pour soutenir les projets. La copie est à revoir !

    • Merci pour votre commentaire éclairé ! Si vous avez aimé mon article n’hésitez pas à me faire un peu de pub…
      ps-lehavre.org

  2. cela devient malheureusement une habitude ces soirées pour rien ou pas grand chose….
    tu as pu voir un excellent film au moins….

  3. Il va falloir que je me renseigne mieux sur cette démarche 21 machin chose là car je ne connais pas ou je ne vois pas ce que c’est.
    Mais je compte sur mon Cédric préféré pour me tenir au courant !

    • Bien sûr ! Agenda 21 c’est un comité national pour engager les communes dans des démarches développement durable. Le Havre en est à son deuxième. En fait dans ce programme sont mis tout les projets plus ou moins vert, la moindre piste cyclable ou l’aménagement d’un parc comme les jardins suspendus. Certains engagements n’ont pas été tenus tel que la promesse de ne pas manger de terres végétalisées pour agrandir la ville où l’industrie, et hop on construit un lotissement dans mon quartier à Dollemard.

      • l’agenda 21 est une dénomination pour le plan d’action décidés par les chefs d’état lors de la conférence de Rio en 1992. Le comité 21 est l’association française qui soutient les agendas 21 locaux des collectivités et association. Normalement un agenda 21 a 4 grandes étapes : diagnostic, écriture d’un plan d’action avec objectifs , réalisation des actions, bilan. C’est une démarche ambitieuse mais ultra intéressante. J’ai démarré l’agenda de mon lycée. En fait, c’est un processus d’amélioration permanente.

        Pour suivre de près celui de la ville du Havre, la ville avait payé cher un organisme pour des réunions lors du 1er agenda, mais le plan d’action n’avait pas d’objectifs affichés et le bilan n’a pas été fait. Pour le second, c’est pareil et sans dialogue. On ne peut pas dire que 133 commentaires et 2000 visites sur le site de l’agenda 21 pour une ville de 200 000 habitants soit une concertation de qualité.

        C’est bien dommage de ne s’intéresser à un tel type de projet uniquement comme outil de communication

  4. Ah ok, Cédric, je n’étais pas trop au courant, vivant un peu dans le passé 😉
    C’est vrai que ça fait un peu minable comme bilan pour le Havre en terme de développement durable. Il devrait commencer par un travail « durable » déjà, et employé une main d’œuvre disponible, mais je dis de conneries là, car on arrête pas le progrès c’est bien connu et si le progrès consiste à foutre en l’air le biotope humain (je préfère ce terme à celui de « planète » qui ne veux rien dire) et bien vive le non progrès !
    Bon week-end Cédric !

  5. Dommage que ce genre de réunion ne soit pas plus constructive.

    Donc sur le fond les absents n’ont pas manqué grand chose si j’ai bien suivi 😦

    A suivre la prochaine fois … j’espère …

  6. C’est déjà bien qu’une ville mette en place un Agenda 21. Dans de nombreuses régions de France, nous n’en sommes même pas là.
    Mais vous avez raison, les agenda 21, dans notre pays, c’est un peu comme les éco-quartiers souvent beaucoup de com peu importe le contenu.

    • Bien vu Cyrille ! Justement comme par hasard tu viens de pointer du doigt un sujet important de l’Agenda du Havre : Ils construisent un « eco-quartier » avec beaucoup de com autour. Pourtant seules quelques maisons seront réellement passives, les autres n’utiliseront que des matériaux habituels vernis de vert !

      • On limite en plus souvent l’ecoquartier à l’installation de quelques panneaux photovoltaïques ou à une bonne isolation, mais l’aspect social de l’ecoquartier est rarement pris en compte

  7. Alors ca sert à quoi ce genre d’agenda 21 si sur le terrain rien ne se passe réellement …
    Quoi qu’il en soit , je serais bien venu pour voir à nouveau le film de PERRIN ça au moins c’est du réelle …!
    Marco

  8. et en plus des lotissements à Dollemard, tu vas avoir droit à une belle caserne de pompiers !!

  9. Sur l’aspect social de l’éco quartier, ce sont des éléments que le projet prend en compte, du moins à l’achat (pass foncier,…)
    mais c’est le seul point positif. Ce projet supprime les dernières terres cultivées sur la commune du Havre, pas très développement durable.

    Pour revenir à la génèse de l’agenda 21, c’était un projet de Mme Sayaret, alors adjointe à l’environnement qui l’a porté sans financement, à bout de bras. Aujourd’hui, ce projet n’a plus d’âme et n’est qu’un outil de comm. Cela est bien dommage.

    A quand la possibilité donnée à des citoyens de créer leur propre agenda 21 sur leur ville ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :