Greenpeace invité d’honneur au Havre pour notre déshonneur. Tar sand, de la province canadienne d’Alberta jusqu’à la raffinerie Total

photo_1255024117526-1-0

 

Hier Greenpeace nous a fait l’honneur d’une visite dans notre jolie ville. Tôt le matin quelques militants se sont arrêtés pour visiter notre magnifique raffinerie Total ; la plus grande de France…

[lire la suite...]

Advertisements

13 Réponses

  1. Alors tu nous as fait une sacré démonstration, tu n’étais pas sur le terrain mais par contre ton article dénonce très bien ce que ces multinationales sont capables de faire et cela depuis de nombreuses décennies.Par contre, je tiens à te rappeler que les états et leurs politiciens sont à la solde des actionnaires de ces entreprises…!
    Bravo pour ton coup de gueule..!
    Marco

  2. petite video de dernière minute qui complète le truc ! http://www.youtube.com/watch?v=LmPDUv_Yd38

  3. Salut Cédric. Le problème de la pollution par le pétrole sera résolu (?) le jour ou il n’y en aura VRAIMENT PLUS. Combattre les industries qui utilisent des techniques polluantes pour extraire cet « or noir » c’ est très bien. Mais n’oublions pas que, nous les consommateurs, nous sommes au bout de la chaîne. Forçons donc nos élus et dirigeants à mettre en place de nouvelles façon de se déplacer, de se chauffer etc, là nous serons sur la bonne voie. Mais tant que nous utiliserons des techniques issues de l’énergie pétrolière nous ne pourrons rien faire (déplacement en général, voiture avions, motos etc)
    Si nous utilisions de l’énergie issue de l’atome ce serait encore pire ! Si nous utilisions l’énergie solaire elle serait insuffisante. En fait, il faudrait combiner toutes les énergies non polluantes pour continuer à vivre comme nous le faisons (éolienne, géothermique, solaire, etc..) mais de l’avis des spécialistes, ces énergies ne sont pas suffisantes pour combler le manque qui résulterait de la raréfaction du pétrole !
    Alors que faire ? ? Certainement, et en premier, arrêter de consommer comme des c… et utiliser des énergies «  »renouvelables » » . Mais dans ce cas, il ne faudrait pas chercher à vivre comme nous le faisons, à savoir, avoir tout à porté de la main. Il faudrait aussi se déplacer beaucoup moins souvent ou pour des raisons liées au travail et non au tourisme. Là je pense que ce serait difficile pour nos concitoyens, habitués à faire des voyages et vacances loin de chez eux. S’habitué aussi à ne manger que ce que les saisons nous proposent.
    En disant tout cela j’ai l’air de dire qu’ils nous fait « régresser », mais hélas je pense que c’est un peu vrai. Il suffit de réfléchir à chaque acte que nous faisons quotidiennement, de se demander à chaque fois que nous utilisons un produit, que nous achetons des « biens de consommations courantes », d’où tout ceci vient ?
    Prenons l’exemple d’une mousse à raser, d’où vient -elle ? Qui la fabriquer ? Avec quoi ?
    Faites ceci avec TOUS les produits de tous les jours, et vous verrez que nous sommes bien les responsables d’une grande partie de la pollution. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

    • très bien dit Dan ! C’est pourquoi chaque petit geste est important et que chaque goutte que nous représentons font changer l’océan, personne d’autre ne peut le faire. Une des premières grandes et difficile chose à changer est la voiture, il faut tout simplement l’oublier ! Prenons le vélo et les transports en commun, en plus c’est bon pour la santé, ainsi si nous faisions tous 1h de vélo par jour on pourrai réduire les dépenses de santé de 30%. Voila la solution au trou de la CQ. Et effectivement être vigilant sur les produits que l’on achète comme la mousse à raser ou la fraise de Madagascar…

  4. …et quand on voit les bénéfices colossaux de Total !!!
    ça fait mal au coeur !!!

  5. Total, désormais, vous n’irez plus chez eux par hasard!

  6. Je ne rentrerais pas dans le débat car j’aurais peur d’être comme on dit à côté de la plaque en étant dépassé par certaines choses, mais je susi d’accord avec ce genre d’opérations.
    Malheureusement à notre époque il faut faire une « opération coup de poing » si l’on veut se faire entendre, nos dirigeants ont souvent tendance à nous prendre pour des c…, arrivé à un moment il faut que ça s’arrête. Etant jusqu’à décembre dernier à Sandouville, je connais les belles promesses.
    En tout cas bravo pour ce site qui est très intéressant, je ne manquerais pas d’y revenir.

  7. […] Greenpeace invité d’honneur au Havre pour notre déshonneur. Tar sand, de la province canadie… […]

  8. Laissez moi rire, je comprends très bien que les petits oiseaux sont en danger et la planète aussi, et l’histoire de la raffinerie de dunkerque est une bourde monumentale de Total qui va laisser des centaines de personnes sur le carreau. Mais les rendre responsable de tous les maux de la terre? Je suis élève officier dans la marine marchande et la partie sur « ils devaient payer pour l’erika » est un bide de la justice française. Dans le droit maritime le responsable en cas de pollution est l’armateur et non l’affrèteur (total). Le juge a utilisé un détour tortueux de la justice française « traditionnelle » et non maritime pour faire tomber total. Donc lorsque l’affaire ira en cassation il y a de fortes chances que ce ne soit pas retenu et que total soit relaxé. Si un camion de déménagement se retourne et qu’un des meubles transporté écrase un passant, le propriétaire du meuble est-il reponsable? c’est la même chose ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :