Un prix Nobel de médecine 2009 partagé pour les 3 probables responsables de la surpopulation mondiale

Super-vieuxEn effet, les trois chercheurs lauréats du prix Nobel de médecine 2009 ont été récompensés pour leurs études sur les télomérases, cet enzyme qui termine les chromosomes. Pour faire plus simple, peut-être trop, Élisabeth Blackburn, Carol Greider et Jack Szostak ont isolé et synthétisé l’enzyme qui permet au chromosomes de rester au top. Leurs recherches sur l’enzyme de l’immortalité peuvent permettre dans un futur plus ou moins lointain de limiter le vieillissement des cellules. D’où le titre où ces chercheurs « innocents » peuvent devenir responsable de la surpopulation. Surtout de vieux inactifs (ou improductifs).

Retraites_Retraite_200 x 220Je suis peut-être un peu extrême, mais le danger n’est pas si loin : on voit les systèmes sociaux européens s’écrouler par manque d’actifs ou par un trop grand nombre de retraités. Comment un actif pourra payer pour deux retraités dans quelques années ? Aussi de savoir que l’on peut prolonger la vie ne me semble absolument pas un progrès. Le progrès serai d’éviter la mortalité infantile encore trop importante dans la majorité des pays (excepté pour les 5% de pays occidentaux). Malheureusement, le système capitaliste comme il est fait fonctionne avec et pour l’argent. La recherche fondamentale est morte ou en passe de l’être (regardez les coupes budgétaires faites par la France). Aussi la recherche s’oriente en fonction des revenus. Je suis choqué que le prix Nobel soit octroyé à des chercheurs qui œuvrent pour prolonger la vie de quelques riches occidentaux (qui sont une charge pour la société). Je suis peut-être naïf, mais j’aurai aimé que le prix Nobel récompense quelqu’un qui lutte contre un mal qui touche réellement notre société. Pas celle de consommation, mais celle dans laquelle nous vivons, où tout les jours des milliers d’enfants meurent.

pauvrete1retraitesJe n’ai rien contre ces 3 chercheurs, ils travaillent leurs passions, tout les trois dans des universités américaines. Et pour poursuivre leurs études ils ont besoins de fonds, que seuls les laboratoires leur fournissent. Qu’on ne se méprenne, je n’ai rien contre eux, je regrette seulement la manière comment fonctionne notre monde, sans éthique, juste pour l’argent. Je suis sûr et j’espère qu’un autre monde est possible. Je m’insurge contre l’institution Nobel censée encourager la science. Ces chercheurs sont déjà encouragés par les laboratoires, pourquoi ne pas motiver ceux qui recherchent pour le bien de l’humanité et non celui de quelques croulants qui veulent prolonger leur vie oisive et inutile (c’est rude mais réaliste). Une institution comme le Nobel est une des seules à même de favoriser cette recherche éthique et fondamentale (à prendre dans tout les sens du terme). Qui peux le faire si même eux ne le font pas.

pauvreteJAPAN-LIFESTYLE-AGED-WORKOUTAinsi je me plonge encore d’avantage dans le désespoir de voir une société capable de sauver elle même. Alors merci Mme Blackburn, Mme Greider et M Szostak, mais par pitié laissez votre récompense qui ne vous apporte que notoriété et argent à d’autre qui manquent cruellement de ces deux choses pour aider la planète.

Enfin, en ce 5 octobre 2009, nous fêtons ce monde qui est devenu un peu moins humain. Nous pouvons remercier ces trois scientifiques, bien à l’abri dans leurs bulles universitaires. Demain grâce à eux, le monde sera peuplé de vieux qui garderont encore un peu plus les richesses du monde et qui exploiteront encore un peu plus cet autre monde qui ne survit que pour nous servir…

source : LGV

11517Recevoir les nouveaux billets

Bookmark and Share

livre à ce sujet : L’éthique a-t-elle une chance dans un monde de consommateurs ?

Advertisements

4 Réponses

  1. je crois que tout est dit….il existe 2 mondes complètement déconnectés l’un de l’autre…

  2. Encore une fois une vaste fumisterie une chose est sur je ne fais pas parti du comité du Nobel..!
    Marco

  3. Complètement en marge du scientifique, je viens de faire publier un livre qui parle de l’allongement de la vie humaine. C’est étonnant que dans le même temps on attribue le prix Nobel à des chercheurs qui m’ont copié ! Je fais de l’humour, mais je suis sincèrement bien destabilisé : mon livre est une oeuvre imaginaire.
    Pour en savoir plus : Le Temps Pour Elle aux éditions ThoT

  4. je suis bien d’accord avec vos propos,je suis équeurrée de voir tout ce gachis sur la planete ,tout le capitalisme ,tout ceux qui sont riche si riche que ca leur sort par les oreilles et ils en veulent encore ,pourquoi prolonger la vie quand des ptits enfants partout dans le monde même dans les pays comme ici le canada ils y en a qui mange pas a leur faim et souffre (maladie) et ne peuvent pas etre guérie faute de manque d’argent .,Selon moi les technologie et tout ca évolue mais l’homme dans sa fonction premiere (d’aimer et de protéger s’entraider ) régresse se fou de tout ,J’ai du coeur et j’ai élever ma fille a en avoir aussi et a respecter la terre comme les autre et a etre généreuse aussi .j’en aurais long a dire sur ce qu’est l’homme cet animal habillé qui a soif du pouvoir et du prestige mais une chance qu’il y a des bonnes gens pour essayer de réveillé la conscience des autres Merci et excuser les fautes orthographes.tout ce que j’ai de précieux dans l a vie c’est ma fille et ma vie . BONJOUR et que la vie vous protège.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :