Les biocarburants : de la « poudre aux yeux » écolo pour européens et une cause de famines désastreuses pour les pays pauvres.

nuit-gravement-a-la-planeteEn Europe, le lobby des constructeurs automobile tente de réduire les minimums d’émission de CO2 et de conserver le système nécessairement polluant du moteur à explosion. Le parlement européen est la deuxième place du monde où les lobby sont aussi puissants et influents (après le congré américain). Les lois sont donc votées en fonction des industriels et non des citoyens…

Bref, tout cela pour en venir aux biocarburants. Il était utile, il me semble de clarifier rapidement comment cela fonctionne. Les biocarburants donc : nous sommes heureux d’être écolo en les choisissant à la pompe, quelle belle réussite des constructeurs. Même sans mettre en doute leurs réelles améliorations vertes, largement discutable, les biocarburants sont une absurdité quand ¼ de la population de mange pas à sa faim. Pour que nous, gentils européens puissions rouler dans nos belles voitures vertes, des millions de personnes sacrifient leurs besoins alimentaires.

lematin_ch1Au Brésil, le gouvernement a autorisé les industriels agricoles à couper de nouvelles forêts en réserves indiennes pour planter de la canne à sucre. Les indiens sont donc à nouveau chassés, le poumon de la terre est à nouveau arraché pour « moins polluer » !!! Et les brésiliens meurent de faim dans les campagnes, et ils se ruent dans les favelas. Mais le brésil est autonome en consommation de carburant. La canne à sucre est donc révolutionnaire ? Non, elle demande beaucoup d’eau, une ressource limitée elle aussi, et la fabrication de l’alcool à grande échelle demande beaucoup de combustion.

action-huile-de-palme-indonesie-1En Indonésie, les palmiers à huile ont transformés le paysage. Des iles sont désormais couverte de ces magnifiques arbres. A première vue, une belle idée : les arbres, qui ne sont pas coupés produisent de l’oxygène et conserve l’humidité du sol. Cependant l’industrialisation de la production d’huile à aussi fait pousser de magnifiques usines de transformation, très gourmandes en carburant. De plus, avec la mondialisation du marché (merci le FMI), l’Indonésie est devenue le deuxième producteur mondial d’huile de palme. Les prix ont flambés ces dernières années et la demande des pays occidentaux s’est fait plus forte. Conséquences : les gens ne trouvent plus d’huile alimentaire en Indonésie et lorsqu’ils en trouvent les prix ont été multipliés par trois. Cela pour que l’on roule dans zolies voitures.

_42472658_farmerwithtree_d1203bEn Inde, on a choisi de cultiver le Jatropha. Quoi c’est pourquoi ? Parce que l’Europe paye (plusieurs centaines de millions de primes), et parce que cette même Europe, par l’initiative de Mercedes, a déclaré que cette plante poussait en milieux arides. Résultats, de nouvelles usines comme savent si bien faire les indiens et une aide de 5 centimes d’euros pour chaque pieds plantés par les paysans. Connaissant leur taux de pauvreté, ceux-ci ont bien sûr suivit les conseil de leur gouvernement. Les noix de Jatropha ne commencent à pousser que la troisième année lorsque les plantes sont bien irriguées et bien arrosées d’engrais (on s’en fiche on les mangent pas !). Pour ce qui est des sols arides, la véritable cible (on ne prend pas de zones qui servent à nourrir une population affamée), les plantes n’ont toujours pas données de noix après cinq ans, et les maigres pâturages qui nourrissaient les vaches laitières (seul ressource dans certains états comme le Rajasthan) ont été asséchés et tués par les Jatrophas qui pompent toute l’eau. Et goutte d’eau (s’il en reste) qui fait déborder le vase, les belles usines, par manque de noix de jatropha, transforment en huile toutes sorte d’oléagineux, bien sûr alimentaires.

Ainsi pour que les européens roulent dans leurs voitures, d’autres meurent de faim. Ce n’est ni écologique ni social. Je ne pense pas que les peuples affamés nous laissent continuer ainsi longtemps. Nous devrons un jour ou l’autre remettre en question nos habitudes, le vélo fait les cuisses…

greenpeace

via campesina

l’eau

les amis de la terre

écologie-caradisiac

agence de recherche en biocarburants

Recevoir les nouveaux billets

Bookmark and Share

livre à ce sujet : La faim, la bagnole, le blé et nous : Une dénonciation des biocarburants

Advertisements

5 Réponses

  1. yes, people will get angrier with the injustice over time. c’est pas possible de rouler en voiture pour 2 km’s parce que c’est convenient and laissez des autres mourir.

  2. Ok, je persiste, il faut employer le terme agro-carburant plutôt que « boi » afin d’en généraliser l’usage pour faire comprendre qu’il y a supercherie.

    A bientôt, michel

  3. Un des article sur le même sujet

    Parts de marchés, tous les moyens sont bons !

    Par Michel MENGNEAU le 25 mars 2008

    Estimant avec beaucoup que la généralisation et la production à grande échelle des agro-carburants sera le ferment de nouvelles catastrophes planétaires, qu’elles soient écologiques ou humanitaires. Je suis donc avec intérêt l’évolution de cette énergie et surtout comment les multinationales et les politiques, pour lesquels ce palliatif aux énergies fossiles semble une panacée, vont réussir à finir de dérégler la planète sous prétextes de croissance exponentielle.

    Quand hier, quelle ne fut pas ma surprise en lisant un communiqué de Peter Brabeck, PDG de Nestlé !

    En effet, ce monsieur met en cause l’utilisation de matières premières alimentaires pour la fabrication d’agro-carburants et dénonce les risques que cela pourraient engendrer pour l’alimentation des populations. Jusque là tout va bien, cela va dans le sens de ce que nous dénonçons depuis quelques temps…

    Mais où j’ai commencé à tiquer c’est lorsqu’il a mis l’accent sur la production exagérée du maïs destiné à la fabrication d’éthanol en prétextant que cela dévoyait cet aliment de sa fonction originelle, en argumentant aussi qu’il fallait 4000 litres d’eau pour produire un litre d’éthanol ce qui pouvait mener à de graves conséquences. Pourquoi ai-je donc tiqué ?

    J’ai tiqué parce que je me suis souvenu du rapport « Cooking the Climate » de Greenpeace ou y était dénoncé la déforestation indonésienne pour laquelle était mis en cause, entre autre : Nestlé.

    Depuis cinquante ans, saccage de 72% de la forêt tropicale humide, la bagatelle de 28 millions d’hectares, dont une partie encore en forêts primaires et en tourbières à l’écosystème fragile qui occasionne une émission énorme de gaz à effet de serre (GES) lorsque l’on modifie ce biotope. Saccage perpétré pour planter du palmier à huile afin de produire, à Riau en Malaisie, des huiles à bas prix pour cosmétiques, ou alimentaires, et surtout de plus en plus pour les agro-carburants.

    Si Nestlé ferme les yeux sur ce problème écologique majeur c’est qu’il est directement concerné, l’on comprend mieux alors pourquoi Peter Brabeck s’insurge contre la surexploitation du maïs en relatant ses propos, je cite : « Accorder d’énormes subventions pour les produire est inacceptable et moralement irresponsable. ». Nous y voilà, les mots sont lachés, c’est là que le bas blesse !

    Il n’est pas le premier puisque l’EU qui, voulant favoriser ses entreprises dans ce marché juteux, avait déjà reproché aux USA de subventionner la production et l’exportation d’éthanol issu principalement du maïs. Donc l’huile de palme ne bénéficiant pas du même régime, Brabeck utilise des arguments sensibilisateurs, dont probablement il se soucie comme d’une guigne, pour défendre sa chapelle.

    D’autant que du reste il n’en a rien à foutre, on peut détruire toutes les forêts du monde, exploiter les travailleurs des sites de déforestations, ceux sur les tankers pourris qui transporte l’huile palme, seule la part de marché importe !

    Dans le genre hypocrite on ne fait pas mieux…

    Jusqu’où iront-ils si on ne met pas une fin à leurs soifs de profits? Ca urge !!!

  4. Quand on voit la petite proportion de CO2 que rejette nos habitudes automobiles par rapport au reste de l’industrie… Ou de l’agriculture/elevage…
    Quand on sait que le CO2 n’est pas un polluant, qu’on en recrache quand on expire…
    Quand on voit qu’on priviligie les moteurs diesel alors que leur pollution est nettement plus nocive pour l’homme, surtout en vie…

    Quelle vaste blague que la vision de l’automobile française…

    Quand on pense aussi au surpoids des voitures actuelles et à la complexité de leur conception (=pollution), on se demande où sont passées les voitures increvables et super légères comme les bonnes vieilles ax et autres…

    Quand on voit le nombre de gens qui roulent en monospace (compact ou pas) alors qu’ils sont seuls dedans, qui prennent la voiture pour aller chercher du pain à 200m ou pour mener les gosses à l’époque (c’est connu, les enfants, faut pas trop les faire marcher, sinon ils auront du mal à dépasser les 50 kg à 10 ans)…

    Clairement, l’automobile AU QUOTIDIEN, c’est n’importe quoi.
    Je dis ça, mais j’ai une voiture (ESSENCE!) qui tête. Oui mais bon, je l’assume, c’est un gros budget pour moi, et c’est la passion qui m’anime. Je manque juste d’argent pour me retrouver un petit déplaçoir sobre, en plus de ma voiture que je garderais pour le WE.

    Au moins, je ne cherche pas à faire des économies de bout de chandelle à la pompe. J’assume quoi.

    Et surtout, en assumant, je ne fais pas disparaître tout une partie de la surface agricole française, raréfiant nos aliments de base et faisant s’envoler les prix du pain, des légumes, de la viande, et autres…
    Et je n’accrois même pas notre dépendance vis à vis des pays pétroliers, on a un excès d’essence en France !! Notre brut sert surtout à faire du gasoil…

    Sérieusement, il est temps que les pétroliers soient mis à mal par la généralisation d’autres types d’énergie…
    Autant je ne pense pas que dans l’état actuel des choses, il soit possible de se passer de voiture. Mais il est possible de s’en servir moins souvent, ou plus intelligemment, et surtout, d’avoir des moteurs moins crado…

  5. Quality Information Thanks!

    I have bookmarked your site, if you get a chance please take a look at our site http://www.bio-partners.co.uk there is some more information you may find useful in our members area!

    Warm Regards,

    Dougie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :