Le Cambodge fragile entre deux expansionnistes

610x

En plein procès de Khmers rouges, le Cambodge révèle ses fragilités politiques. Dans un même temps, la Thaïlande renforce son occupation de zones frontalières cambodgiennes et le Vietnam continu de revendiquer les îles au large de Kep.

3338160Parce que trop de monde risque d’être impliqués dans un procès de tout les responsables khmers, Kang Kek Ieu risque d’être le seul jugé. Loin d’être un des moindres : il fut le maître de Tuol Sen, il n’est pourtant pas le seul. Le S-21, grand centre de torture a vu mourir des milliers de victimes sous les ordres de Duch. Le musée en lieu et place de la prison, conservée en l’état vous proposera un « magnifique » mémorial fait de cranes humains ainsi qu’une visite de chambre de torture et un impressionnant mur d’images. Pour rappel, ¼ de la population a été décimé au Cambodge entre 1975 et 1978 lorsque le pays fut « libéré » par le Vietnam. Soit environs 2 millions de personnes. Bien sûr, Duch n’a été qu’un des principaux acteur, il y en a bien d’autres. Le pays tremble donc sur ses bases lorsque le tribunal extraordinaire (http://www.krtrial.info/) décide de ne pas poursuivre d’autres dirigeants khmers rouges. Accusé de corruption, sa légitimité, acceptée de justesse est à nouveau remise en cause. En effet beaucoup de politiques actuellement dans les arcanes du pouvoir risqueraient d’être impliqués de près ou de loin dans de futurs procès.

De son coté, la Thaïlande ne relâche pas la pression : les zones contestées des temples de Preah Vihear ont été le spectacle le 3 avril 2009 d’un échange de tirs entre les deux armées particulièrement présentes dans la région. Provoquants 4 morts et une dizaine de blessés, ces incidents se sont produits dans le même secteur où des affrontements avaient déjà fait quatre morts le 15 octobre dernier. Le Cambodge avait également dénoncé une brève incursion thaïlandaise le 25 mars. (http://www.france24.com/fr/20080723-reportage-temple-preah-vihear-cambodge-thailande-differend-frontalier). Depuis le départ de la France qui avait elle même tracé les frontières des pays de l’Indochine, la Thaïlande revendique de larges zones frontalières qu’elle occupait avant l’arrivé des français ; même les temples d’Angkor Vat étaient sous contrôle thaïlandais (pourtant chef-d’œuvre de l’art khmer).

Le Cambodge malgré sa fragilité, gravée par la corruption à grande échelle, reste un pays sublime avec un peuple à l’accueil légendaire et aux forêts et temples quasi vierges.

Recevoir les nouveaux billets

Bookmark and Share

livre à ce sujet : Le Portail

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :